Le site est en maintenance, nous revenons bientôt avec de nouvelles formations.

Le marchand de sabliers

23 juin

Le marchand de sabliers

Un marchand de sabliers voyageait de ville en ville pour vendre aux habitants de précieux sabliers.

Étrangement, très peu de personnes n’osaient l’approcher… ce qui interrogea et attira une jeune femme de passage au marché de son village.

– « Vous devriez peut-être penser à vendre autres choses ? Vos sabliers n’attirent personne !», lui dit-elle.
– « En effet mon enfant, mes sabliers recèlent un secret et très peu de personnes ont le courage de s’en saisir… »
– « Un secret ! Et quel genre de secret ? »
– « Si je te le dis, tu t’en iras à toute allure comme tous ceux qui sont passés avant toi ! »
– « Non, je m’en irais pas, croyais-moi ! Je suis prête à l’entendre ? »
– « Mon enfant, si tu achètes l’un de mes sabliers… dès que tu le touchera, ton temps de Vie restant s’écoulera ! »
– « Mon temps de Vie ! Vous voulez dire le temps qu’il me reste jusqu’à… jusqu’à… »
– « Jusqu’à ta mort ! Oui, c’est cela ! »
– « Mais à quoi cela peut-il me servir, si ce n’est à me rendre encore plus triste chaque jour ? »
– « Cela dépend de ce que la mort représente pour toi ? »
– «La mort représente la fin ! La fin de ma Vie… »
– « La fin de ta Vie terrestre et éphémère vers une Vie éternelle ! »
– « Et vous qui vendez ces sabliers, avez-vous le courage d’en avoir un ? »
– « Bien sûr mon enfant ! »
– « Et qu’est-ce que cela peut-il bien vous apporter ? »
– « Depuis que je possède ce sablier, chaque jour qui se lève je le contemple et je réalise que mon temps de Vie diminue de jour en jour… Cela m’encourage à accomplir de bonnes œuvres, à aimer ceux qui m’entourent et à me préparer pour ma Rencontre avec mon Seigneur… »

Le rappel de la mort peut paraître sombre, angoissant, tragique… souvent à détourner, à éviter…

Or, il demeure le plus grand et impactant des rappels.

Un homme demanda au Prophète Bien-aimé (Paix et Salut de Dieu sur lui) : « Ô Messager d’Allah ! Qui est le meilleur croyant ? » Il répondit : « Celui qui a le meilleur caractère ». Il demanda : « Quel est le croyant le plus intelligent ? » Il répondit : « Celui qui évoque le plus la mort et qui se prépare pour ce qu’il y a après elle. Ceux-là sont les plus sages ! » (Rapporté par Ibn Mâja)

Quelques jours… quelques semaines… quelques mois… quelques années… Nous n’avons pas connaissance du temps qu’il nous reste à vivre… Cela est un mystère qui appartient à Allah, Exalté soit-Il. Mais à l’image du sablier qui s’écoule, nous savons que plus les jours passent et plus nous nous rapprochons de la fin de notre Vie terrestre : notre mort !

« Ô fils d’Adam, tu n’es qu’un nombre de jours, chaque jours qui passe c’est une partie de toi qui s’en va » Hassan Al Basri

Seulement, ils nous arrivent souvent de l’oublier, de nous oublier et de nous laisser emporter dans le tourbillon des plaisirs de ce bas-monde. Rappelons-nous alors que :


« Toute âme goûtera la mort… »,

Sourate La Famille d’Imran – verset 185


Par le rappel de la mort, nous nous efforçons d’œuvrer dans le bien…
Par le rappel de la mort, nous accourons vers le repentir…
Par le rappel de la mort, nous ouvrons notre cœur à l’amour, au pardon, à la compassion…